Malin LINDROTH


Quand les trains passent...
Malin LINDROTH
Jacques ROBNARD (Traducteur)
Quand les trains passent...
traduit du suédois

C’était il y a dix-sept ans. La narratrice se souvient de ses années de lycée et d'une certaine Suzy, une fille paumée à qui on avait fait croire qu’un garçon de la classe était amoureux d’elle. Personne ne pensait qu’elle marcherait dans l’histoire à ce point, mais pour se sentir aimée, Suzy était prête à tout. De défis idiots en mensonges, le canular avait dégénéré jusqu’au sordide : un viol collectif. Dix-sept ans de silence et celle qui fut spectatrice passive parle. Une confession brute, brutale. Un texte qui prend à la gorge.

Quand les trains passent...
Malin LINDROTH
Jacques ROBNARD (Traducteur)
Quand les trains passent...
traduit du suédois

Celle qui parle se souvient de ses années de lycée et d'une certaine Suzy, une fille paumée à qui on avait fait croire qu'un garçon de la classe était amoureux d'elle. De défis idiots en mensonges, le canular avait dégénéré jusqu'au drame. Un secret se révèle dans une confession forte et troublante.