François ROCA


Joan Baez :
Murielle SZAC
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Joan Baez : "Non à l'injustice"

Dans une Amérique des années 1960, où la ségrégation raciale bat son plein, où les jeunes gens sont recrutés pour aller se battre au Vietnam, où les essais nucléaires sont censés affirmer la suprématie de ce grand pays, la voix de Joan Baez, si mélodieuse, s'élève. Tout au long des années qui suivront, cette voix ne cessera jamais de chanter contre les injustices et les souffrances qu'elles engendrent. C'est à travers une autre voix, celle d'une narratrice qui a, toute sa vie, suivi le parcours de la chanteuse, que le portrait sensible de cette dernière se dessine.

Gustave Courbet : non au conformisme
Murielle SZAC
Elsa SOLAL
Bruno DOUCEY
Maria POBLETE
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Gustave Courbet : non au conformisme

Juin 1873. Gustave Courbet s’apprête à prendre le chemin de l’exil vers la Suisse et rumine sa rage. Cet artiste peintre réputé est un colosse qui ne plie jamais l’échine. Un insoumis qui porte haut et fort depuis toujours une vision de la peinture progressiste et naturaliste, loin des codes imposés et des carcans académiques. Mais son engagement politique aux côtés des Communards lui coûte cher : le voici obligé de fuir pour échapper à la prison et à la ruine. Au cours de ce dernier voyage, il revisite sa vie, revoit ses actes qui ont scandalisé les bourgeois et revendique son anticonformisme d’avant-garde. Un roman écrit à plusieurs mains.

 

 
George Sand :
Ysabelle LACAMP
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
George Sand : "Non aux préjugés"

Elle n’avait pas le goût du scandale mais celui de la liberté, chevillé au corps et à sa plume. George Sand a osé porter des costumes et un nom d’homme, mener la vie sentimentale, littéraire et politique de son choix. Un affront aux préjugés du XIXe siècle et un personnage incontournable pour évoquer l’émancipation des femmes.

Primo Levi :
Daniele ARISTARCO
Stéphanie VAILATI
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Primo Levi : "Non à l'oubli"

Dans les années 1980, au moment où certains nient l’extermination des Juifs dans les chambres à gaz, Primo Levi rencontre Vittorio, 11 ans. Le jeune garçon en veut terriblement à son grand-père de refuser de raconter son passé. Primo Levi décide de l’aider à exhumer le secret ainsi enfoui. Quarante ans après avoir témoigné de son expérience concentrationnaire, il comprend qu’il n’en a pas encore fini avec le récit de la Shoah. Lui qui fut déporté à Auschwitz à 24 ans, et écrivit le témoignage le plus implacable sur l’horreur concentrationnaire sait que la mémoire doit plus que jamais être entretenue. Il s’y engage corps et âme.

 
Célestin Freinet :
Maria POBLETE
François ROCA (Illustrateur)
Barbel MULLBACHER (Graphiste)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Célestin Freinet : "Non à l'ennui à l'école"

Instituteur éclairé et visionnaire, Célestin Freinet s'est battu pour donner aux élèves l'envie d'apprendre en inventant, dans les années 1920/1930, une pédagogie active, où l'élève est encouragé à écrire, à gérer une coopérative scolaire, à travailler en groupe... et à fuir l'ennui des leçons apprises par coeur ! De nombreux enseignants se servent aujourd'hui avec bonheur de la pédagogie Freinet.

Lounès Matoub :
Bruno DOUCEY
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Lounès Matoub : "Non aux fous de Dieu"

Toute sa vie, Lounès Matoub a, à travers ses chansons, combattu l'intégrisme. Poète de la langue des Kabyles, le tamazight, il a refusé très jeune l'arabisation de sa région. Enlevé par des islamistes, puis relâché, il devient célèbre au début des années 1990, avant de se faire assassiner en 1998 par ceux qui ne supportaient pas sa liberté de penser.

 
Angela Davis :
Elsa SOLAL
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Angela Davis : "Non à l'oppression"

Née dans l'Amérique de la ségrégation raciale, Angela Davis fut très tôt confrontée à l'exclusion. Cette prise de conscience précoce favorisa son engagement dans les mouvements de défense des Noirs mais aussi dans les mouvements pacifistes des années 1960 et 1970.   

Victor Schoelcher :
Gérard DHOTEL
François ROCA (Illustrateur)
Victor Schoelcher : "Non à l'esclavage"

Le parcours exemplaire de Victor Schoelcher qui fera, en 1848, abolir définitivement l'esclavage en France et dans les colonies françaises. Pourtant, les situations d'esclavage continuent à exister dans bien des endroits du monde.