Une maman comme le vent

Une maman comme le vent

Agnès BERTRON
Volker THEINHARDT (Illustrateur)
Une maman comme le vent
Épuisé
Dès 7 ans


Louis aime bien parler avec Lucas, parce qu’il connaît toutes sortes de mots, "ceux pour ne pas se laisser marcher sur les pieds" et "ceux qui font tout oublier, quand on s’est fâché". Quand la maman de Lucas est morte, Louis a voulu consoler son copain, lui dire "des mots qui font du bien". Il a longtemps cherché, et sa maman l’a aidé à trouver les mots tendres et malins qui ont adouci son chagrin et celui de Lucas.