Jean-Philippe BLONDEL
Jean-Philippe BLONDEL

JEAN-PHILIPPE BLONDEL enseigne l’anglais dans un lycée près de Troyes. En parallèle de son oeuvre jeunesse, entièrement publiée chez Actes Sud Junior, il est auteur en littérature générale : Et rester vivant, 06 h 41, Mariages de Saison etUn hiver à Paris aux éditions Buchet-Chastel).

Chez Actes Sud Junior : Un endroit pour vivre, Au Rebond, Blog (prix NRP littérature jeunesse), (Re)Play ! (Prix des ados du salon Livres et Musiques de Deauville), Brise glace (Prix des lycéens autrichiens, Prix RTS Littérature Ados, Prix des Lecteurs du Mans et de la Sarthe), Double Jeu, La Coloc et Le groupe.

 

Photo Jean-Philippe Blondel © Cédric Loison

Le groupe
Jean-Philippe BLONDEL
Le groupe

François Roussel, professeur d’anglais et écrivain, se laisse convaincre de monter un atelier d’écriture pour les Terminales de son lycée. Il se demande tout de même qui cela pourrait bien intéresser. Et puis les premiers inscrits arrivent : Léo, Émeline, Nina… et même Boris, le rigolo de la Terminale ES. Ils seront douze au total, dix élèves et deux profs, réunis une heure par semaine dans un monde clos pour écrire. Pour tous, c’est un grand saut dans l'inconnu. Les barrières tombent, ils seront tous au même niveau, à découvert. Un groupe à part. Avec des révélations, des révoltes, des secrets qu’on dévoile. Des chemins qui se dessinent...

La coloc
Jean-Philippe BLONDEL
La coloc

Les parents de Romain ont hérité d'un grand appartement situé dans la ville de son lycée. Ils hésitent à le vendre ou le louer. L'adolescent y voit un coup de pouce du destin : et si c'est lui qui l'habitait, moyen d'en finir avec les longs trajets en car entre le domicile familial et son bahut ? ! Les parents se laissent convaincre et il faut alors trouver deux autres co-locataires. Une année pleine de changements s'ouvre pour Romain, entre émancipation, amitié et contraintes de la vie en communauté.

 
Un endroit pour vivre (NE)
Jean-Philippe BLONDEL
Jeanne BENAMEUR (Directeur de collection)
Un endroit pour vivre (NE)

On a beau être un lycéen timide, réservé, il y a des réglements arbitraires qui ne passent pas comme de vouloir interdire aux corps de "se frotter". Camescope au poing, en maître de ballet, un ado filme et raconte son lycée pour ce qu'il est aussi : un lieu de vie, d'amitié, de haine comme d'amour.

Double jeu
Jean-Philippe BLONDEL
Double jeu

Quentin, nouveau dans son lycée, est enrôlé par une enseignante charismatique pour jouer Tom dans la pièce de Tennessee Williams, La ménagerie de verre. Entre la vie et les répétitions du spectacle, l'acteur et son personnage, les frontières tendent à s'abolir. 

 
Brise glace
Jean-Philippe BLONDEL
Brise glace

Aurélien, nouveau dans son lycée, est du genre solitaire qui n’aspire qu’à se fondre dans le décor. Pourtant, un garçon de sa classe, Thibaud, semble s’intéresser particulièrement à lui ; il convainc même Aurélien de participer à une soirée slam. Dans la pulsation des mots, Aurélien arrive enfin à faire craquer la glace qui l'enserre ; il commence à se libérer du poids d'un passé douloureux.

(Re)play !
Jean-Philippe BLONDEL
(Re)play !
La fièvre s'est emparée du lycée à l'annonce de la visite d'un célèbre critique rock et producteur en vue. Il paraît même que des groupes de l'établissement pourront lui faire écouter un ou deux morceaux. Mais celui de Benjamin n'existe plus, il a explosé... comme son amitié avec Mathieu. Et si c'était l'occasion de « rejouer » le passé ?
 
Blog
Jean-Philippe BLONDEL
Blog

Quand le narrateur découvre que son père espionne son blog, cette révélation lui fait l'effet d'une trahison, d'un "viol virtuel". Révolté, il décide de ne plus lui adresser la parole. Pour se racheter, le père fait don à son fils d'un vieux carton poussiéreux, contenant lettres et journaux personnels de son adolescence... et un lourd secret. Un roman généreux sur la filiation et l'écriture intime.

Au rebond
Jean-Philippe BLONDEL
Au rebond
Un "vrai" pote - celui avec qui on partage la passion du basket et le même sentiment de n'être pas né au bon endroit -, on ne le laisse jamais tomber. Alors quand il disparaît soudain, qu'il ne donne plus signe de vie, on est prêt à entrer, même par effraction, dans sa maison, dans sa vie. En sauvant son ami Chrisitian d'une crise familiale, le narrateur éprouve la joie du sursaut. Un roman optimiste et fraternel.