Pauline MARTIN

Née en 1975, Pauline Martin est l’auteur de Ce que je sais de ma maman et Mon grand frère, elle illustre des albums avec Astrid Desbordes (Mon amour, Le Dîner surprise, Le voyage d’un Hamster extraordianire) chez Albin Michel jeunesse. Aux éditions Actes Sud Junior, elle illustre deux albums écrits par Éric Veillé, Le bureau des papas perdus et Maman à l’école. Elle vit à Paris.

Le bureau des papas perdus
Eric VEILLÉ
Pauline MARTIN (Illustrateur)
Le bureau des papas perdus

"Ce matin, sans le faire exprès, j'ai perdu mon papa. Alors j'ai couru dans la rue. J'y ai rencontré un monsieur. Il m'a dit : Justement, je travaille au bureau des papas perdus." Voilà le début d'une drôle d'aventure pour un petit garçon. Mais comment retrouver son papa au milieu de tant d'autres ? Des papas en pull rayé, des qui laissent des miettes sur leur moustache, des qui dansent plutôt bien, des courageux, des foufous et même des papas préhistoriques... Un album tendre et poétique qui joue à cache-cache avec son lecteur.

Maman à l'école
Eric VEILLÉ
Pauline MARTIN (Illustrateur)
Maman à l'école

C'est le premier jour de l'école. Hors de question pour cette petite fille-là de laisser sa maman l'abandonner au milieu des autres enfants en pleurs. Elle s'accroche fort à elle et voilà donc Maman parmi les élèves dans la classe ! Lever le doigt, découper des formes pour décorer une frise, faire la sieste… Ce n'est pas du goût de Maman qui, malgré sa grande taille, fait des efforts d'adaptation. Un album désopilant et tendre, qui dédramatise ce rite de passage incontournable.

 
Le bureau des papas perdus
Eric VEILLÉ
Pauline MARTIN (Illustrateur)
Le bureau des papas perdus

"Ce matin, sans le faire exprès, j'ai perdu mon papa. Alors j'ai couru dans la rue. J'y ai rencontré un monsieur. Il m'a  dit : Justement, je travaille au bureau des papas perdus." Voilà le début d'une drôle d'aventure pour un petit garçon. Mais comment retrouver son papa au milieu de tant d'autres ? Des papas en pull rayé, des qui laissent des miettes sur leur moustache, des qui dansent plutôt bien, des courageux, des foufous et même des papas préhistoriques... Un album tendre et poétique qui joue à cache cache avec son lecteur.