Alina BRONSKY

Née en Russie en 1978, ALINA BRONSKY a grandi du côté asiatique de l’Oural. Elle est à présent journaliste et vit à Francfort. Après Cuisine tatare et descendance (2012 et réédition dans la collection Babel 2019), Actes Sud publiera en avril 2019, Le Dernier Amour de Baba Dounia, un roman pour « adultes » avec en toile de fond, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

Ma vie n'est pas un roman est le premier roman "ado" qu'elle publie chez Actes Sud junior.

Ma vie n'est pas un roman
Alina BRONSKY
Véronique MINDER (Traducteur)
Ma vie n'est pas un roman
traduit de l' allemand

Kim n'aime pas lire et ne lit pas. Mais un jour qu'elle assiste à la présentation par une écrivaine à succès de son dernier roman, elle est sous le choc : les extraits lus décrivent, à quelques détais près, sa vie, sa famille, jusqu'à ses penseés. Comme la mère de Kim, celle de l'héroïne, adepte du yoga et du végétarisme, vit seule avec sa fille ; comme le père de Kim, celui de l'héroïne s'est trouvé une nouvelle compagne. Dans le livre, Jonathan, amoureux désespéré de l'héroïne, meurt d'une piqure de guêpe. Est-ce le sort réservé à son camarade Jasper, qui en pince peut-être pour Kim ? Comment déjouer la prédiction ? Pour cela, l'adolescente ne va pas hésiter à entrer par effraction dans la vie de la romancière retorse. Avec la complicité de sa meilleure amie Petrowna, à la personnalité flamboyante. Un récit rocambolesque, plein de fantaisie, et cependant profond. Idéal pour les plus réfractaires... à la lecture !