Primo Levi : "Non à l'oubli"

Primo Levi :

agrandir l'image
Daniele ARISTARCO
Stéphanie VAILATI
François ROCA (Illustrateur)
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Primo Levi : "Non à l'oubli"
Dès 12 ans


Centenaire de sa naissance en 2019.

 

À 25 ans, le jeune résistant italien Primo Levi sort vivant de l’enfer d’Auschwitz. Il décide de témoigner et écrit alors l’oeuvre majeure racontant la Shoah, Si c’est un homme. Il consacrera le reste de sa vie à entretenir cette mémoire, sans cesse menacée. Pour les générations futures.

Dans les années 1980, au moment où certains nient l’extermination des Juifs dans les chambres à gaz, Primo Levi rencontre Vittorio, 11 ans. Le jeune garçon en veut terriblement à son grand-père de refuser de raconter son passé. Primo Levi décide de l’aider à exhumer le secret ainsi enfoui. Quarante ans après avoir témoigné de son expérience concentrationnaire, il comprend qu’il n’en a pas encore fini avec le récit de la Shoah. Lui qui fut déporté à Auschwitz à 24 ans, et écrivit le témoignage le plus implacable sur l’horreur concentrationnaire sait que la mémoire doit plus que jamais être entretenue. Il s’y engage corps et âme. Parce qu’ils sentaient l’urgence, la violence du renouveau de l’antisémitisme et l’oubli en oeuvre, Daniele Aristarco et Stéphanie Valaiti, jeune couple d’écrivains franco-italien, ont écrit un ensemble un roman vif et alerte qui redonne vie au plus grand des témoins. Pour ne pas priver de voix des millions de victimes.