Kirikou et après, vingt ans de cinéma d'animation en France

Kirikou et après, vingt ans de cinéma d'animation en France

agrandir l'image
Jean-Paul COMMIN
Didier BRUNNER
Valérie GANNE
Kirikou et après, vingt ans de cinéma d'animation en France

Adolescent
Adulte
Universitaire


Longtemps, le cinéma d’animation a été un territoire réservé aux enfants, l’apanage des studios Disney d’abord, puis des productions japonaises de mangas. Au tournant du XXIe siècle, en France, ce cinéma a commencé une profonde mutation avec le pionnier Michel Ocelot et son film Kirikou et la sorcière, puis avec d’autres créateurs de talent comme Jacques-Rémy Girerd, Sylvain Chomet, Jean-François Laguionie ou Benjamin Renner, sans oublier de nombreux producteurs inspirés.
Durant les deux dernières décennies, le cinéma français d’animation s’est épanoui, s’est affirmé au-delà des frontières, et a suscité un foisonnement à nul autre pareil. Des écoles se sont ouvertes, des studios sont nés et ont prospéré. Le public s’est élargi, gommant le fossé des générations. Aujourd’hui confronté à la puissante concurrence des films américains en salle et à d’incessantes transformations techniques, le cinéma d’animation saura-t-il se réinventer ?


C’est cette double décennie enchantée que raconte cet ouvrage passionnant et abondamment illustré…


28-10-2017 : 20 ans de cinéma d'animation en France - Projection de film et dédicaces

Le samedi 28 octobre 2017, journée mondiale du cinéma d'animation, la cinémathèque française proposera le visionnage d'un film pour une séance Jeune Public à l'occasion de la parution du livre Kirikou et après, vingt ans de cinéma d'animation en France. Le film sera suivi d'une séance de signatures avec les auteurs.

Venez nombreux !

 

La cinémathèque française

51 rue de Bercy

75012 Paris



Jean-Paul Commin, producteur-distributeur
Journaliste de formation, Jean-Paul Commin a occupé de nombreux postes de direction dans différentes entreprises de l’audiovisuel et du cinéma ainsi qu’à France Télévision Distribution. A ce titre il participe en particulier à la production et distribution de plus de 20 films de longs métrages d’animation, dont ceux initiés par Les Armateurs. De 2004 à 2006, il préside par ailleurs le comité de pilotage du comité exécutif de l’Observatoire européen de l’audiovisuel (Conseil de l’Europe). Fin 2015, avec Didier Brunner, il fonde l’Association Européenne de l’Animation (E.A.A), qui prévoit de remettre ses prix à compter de fin 2017 sous le nom de Emile Awards.



Didier Brunner, producteur
D’abord auteur et réalisateur, Didier Brunner est passé dès 1987 à la production. Sa société Les Armateurs remporte ses premiers succès dès 1997, grâce au court métrage La Vieille Dame et les Pigeons de Sylvain Chomet, puis au film de Michel Ocelot Kirikou et la sorcière, sorti en 1998. Suivront Princes et Princesses de Michel Ocelot (2000), Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet, Kirikou et les bêtes sauvages (2005) réalisé par Michel Ocelot et Bénédicte Galup, et Brendan et le Secret de Kells (2008) de Tomm Moore. Didier Brunner a également produit Ernest et Célestine, adapté des livres de Gabrielle Vincent sur un scénario de Daniel Pennac.



Valérie Ganne, journaliste
Journaliste indépendante spécialisée dans le cinéma et son économie, elle a écrit notamment pour la presse écrite spécialisée (Écran Total, Synopsis, Première), ainsi que pour plusieurs sites internet généralistes. Co-auteure d’un essai léger sur l’émancipation féminine (Merci les Filles !), elle a également réalisé deux documentaires, dont un web-documentaire historique et ludique : Mesdames-Messieurs, en ligne sur le site de France Télévisions Education jusqu’en 2020.