146298

146298

agrandir l'image
Rachel CORENBLIT
146298


Un texte à la fois grave et lumineux sur la mémoire et l’oubli.

 

146298. Une suite de chiffres tatoués sur le bras de sa grand-mère. Elle les a vus toute sa vie sans leur donner plus de sens. Puis un jour, en classe, elle comprend. D’abord en colère face à ce secret de famille trop longtemps caché, elle parvient enfin à convaincre sa grand-mère de lui parler, de faire le tri dans sa mémoire défaillante : la rafle, le voyage, le camp, la faim... Les vies de la jeune fille et de la vieille femme se croisent et s’entremêlent pour se mettre au diapason.


“« Pourquoi ton numéro, il commence par le 1 ? »
Je la harcelais. Pour comprendre la logique de l’enchaînement des chiffres sur son bras. Les maths, c’est censé être carré. Les équations sont des systèmes de solutions, pas des gouffres insondables. Pas des mystères qui encombrent nos vies. Elle me repoussait avec son coude. Fort. Sans délicatesse. Ses os sont pointus, à ma grand-mère. Elle est pas bien grosse, épaisse comme un coucou, pas trop de gras pour tenir l’hiver. Elle me faisait presque mal, exprès, mais je restais vissée contre elle. On ne se débarrasse pas de moi aussi facilement.”

Passionnée de littérature mais aussi de théâtre, de cinéma et de musique, RACHEL CORENBLIT est auteur depuis 2007. Elle a publié plus d’une quinzaine de romans depuis Shalom salam maintenant, coll. “doado” au Rouergue (dernier paru : Quarante tentatives pour trouver l’homme de sa vie, coll. “la brune”, éditions du Rouergue). Elle est également professeur de lettres dans la région toulousaine. Dans la collection “D’une seule voix”, elle a signé 146298 et A la dure.



titre