Non à l'individualisme

Non à l'individualisme

agrandir l'image
COLLECTIF
Bruno DOUCEY
Murielle SZAC
Maria POBLETE
Elsa SOLAL
Gérard DHOTEL
NIMROD
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Non à l'individualisme
Dès 12 ans


Six auteurs de la collection « Ceux qui ont dit non » ont participé à une résidence collective exceptionnelle à Saint-Paul-Trois-Châteaux, de mars à mai 2011. À cette occasion, ils ont chacun écrit une nouvelle sur le thème de l'individualisme :


• Pour devenir chef de caisse du supermarché où elle travaille, Yasmina a su être obéissante, en fermant les yeux sur les injustices commises par son patron. Un jour, une de ses anciennes collègues se suicide.
• Un reporter cynique se rend en Érythrée où il doit trouver un sujet à sensations. La misère, les bébés au gros ventre, c'est l'Afrique, il connaît par coeur. Mais cette fois-ci, c'est différent.
• En l'an 3001, un père raconte à son enfant pourquoi et comment on a décidé, quelques siècles auparavant, de faire disparaître la souffrance en éliminant toute attache entre les hommes et les femmes, les parents et les enfants...
• Un résistant pendant la Seconde Guerre mondiale a pour mission d'éditer et d'imprimer un recueil de poèmes qui célèbrent la liberté...
• Dans un bus, le narrateur assiste à une scène de racisme quotidien : le conducteur agresse verbalement un homme noir. Pourtant, ni la victime ni les autres passagers ne bronchent.
• En vacances à l'autre bout du monde, une ado en crise ne se sent pas assez aimée par sa famille. Quand survient un tremblement de terre...


Un recueil de nouvelles littéraires militantes pour dire non au « chacun pour soi » et souligner les richesses des rapports entre les hommes.


Née en 1964 à Lyon, Murielle Szac est journaliste et écrivain. Après avoir été journaliste politique à l’hebdomadaire L’Evénement du jeudi, elle a été rédactrice en chef du mensuel de l’emploi Rebondir, puis rédactrice en chef pendant huit ans de trois mensuels de la petite enfance chez Bayard : Popi, Tralalire et Les Belles Histoires. Elle est actuellement rédactrice en chef déléguée auprès du monde enseignant du groupe Bayard. Elle a aussi été réalisatrice de documentaires télé. Elle a publié une douzaine de livres, dont Le feuilleton d’Hermès, la mythologie grecque en 100 épisodes. Ses romans ont toujours une trame sociale ou politique car Murielle mêle étroitement engagement et écriture.

 

Elle a créé en 2008 aux éditions Actes Sud Junior la collection "Ceux qui ont dit non" qu'elle dirige, ainsi que les collections "Poés'idéal" en 2014 et "Sur le fil" en 2015 aux éditions Bruno Doucey.



La force de son humanité, de son incroyable générosité, son talent, ses convictions, son engagement pour une presse de valeur, pour un monde plus juste, et tout ce qui faisait de lui non seulement un grand journaliste et un grand auteur mais plus que tout une belle personne, resteront à jamais parmi nous.
Murielle Szac, directrice de la collection "Ceux qui ont dit non".



Né en 1955 en Champagne, Gérard Dhôtel a été jusqu’en 2009 rédacteur en chef du Monde des ados.
Journaliste, homme de convictions, il avait écrit ou coécrit pour Actes Sud Junior plusieurs des titres de la collection "Ceux qui ont dit non" : Louise Michel : NON à l'exploitation ; Victor Schoelcher : NON à l'esclavage ; Non à l'individualisme et  Non à l'indifférence), et des documentaires : La Révolution à petits pas, Israël-Palestine : une terre pour deux (récompensé par la "Pépite du documentaire" au Salon de Montreuil en 2013) et Algérie 1954-1962, la sale guerre. Il était également l'auteur de Droits de l’enfant, droit devant ! en partenariat avec l’Unicef.
Il nous a quittés le 27 mars 2015.



Né en 1961 dans le Jura, Bruno Doucey est poète, romancier, essayiste et éditeur (il a dirigé les éditions Seghers pendant sept ans). Son recueil Poèmes au secret a été couronné par la bourse Poncetton de la Société des Gens de Lettres en 2008. Il a notamment été le maître d'œuvre d'un ouvrage à caractère encyclopédique paru dans la collection Bouquins : Le livre des Déserts. Longtemps enseignant de littérature, son œuvre compte aussi de nombreuses analyses critiques, des ouvrages pédagogiques et des anthologies. Il a publié un recueil de nouvelles La Cité de sable, où l'on retrouve son goût pour le désert, son lyrisme et sa révolte face à l'âpreté du monde. Vient de paraître un petit livre pour les enfants sur Théodore Monod aux éditions A dos d'âne.

 



Née en 1964 au Chili, Maria Poblete est journaliste. Elle est arrivée en France à l’âge de neuf ans, peu après le coup d’Etat du Général Pinochet, et en garde une incandescente révolte intérieure. Après de nombreuses collaborations à des radios nationales françaises (France Info, Radio France Internationale, Europe n° 1) pour lesquelles elle a couvert l’actualité latino-américaine, elle s’est spécialisée dans les sujets de société. Elle travaille pour des magazines grand public (Biba, Marianne, Psychologie magazine) ainsi que pour des publications spécialisées dans l’enfance et la famille (du groupe Bayard Presse). Elle sait mieux que personne écouter et restituer la parole des gens qu’elle rencontre.



Elsa Solal dirige des ateliers d’écriture et enseigne à l’université de la Sorbonne Nouvelle, Paris-III. Elle est également auteur de scénarios pour la télévision ainsi que de récits et de pièces pour jeune public. Dans la collection “Ceux qui ont dit non”, on lui deux ouvrages : Léonard Peltier : “non au massacre du peuple indien” et Angela Davis, non à l'oppression ainsi que deux nouvelles dans les ouvrages collectifs Non à l’individualisme (2011) et Non à l’indifférence (2013). Elle vit à Paris.



Né en 1959 au Tchad, Nimrod est poète, romancier, essayiste et animateur de revue (dont la dernière, Agotem, qu'il codirige avec François Boddaert, Gaston-Paul Effa aux éditions Obsidiane). Il est philosophe de formation. Le poète Léopold Sédar Senghor est l'un des écrivains négro-africains dont il se sent le plus proche. Nimrod a reçu le prix de la Vocation, le prix Louis Labé et la Bourse Thyde Monniere et de la Société des Gens de Lettres. Il a enseigné en qualité de professeur visiteur à l'université du Michigan (Ann Arbor) à l'automne 2006.
Aux éditions Actes Sud, il est l'auteur de quatre romans, Les Jambes d'Alice (2001 et Babel 2008), Le Départ (2005), Le Bal des Princes (2008), et L'Or des rivières (2010), ainsi qu'un recueil d'essais La Nouvelle Chose française (2008).
Aux éditions Actes Sud Junior, Aimé Césaire : "Non à l'humiliation" est le troisième titre de Nimrod dans la collection "Ceux qui ont dit non", après Rosa Parks : "Non à la discrimination raciale", et une nouvelle dans le recueil Non à l'individualisme.



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre